FAQ orientations romantiques

Orientations romantiques

L’orientation romantique d’une personne désigne la manière dont l’attirance romantique de cette personne va être dirigée vers un ou des genres en particulier. Beaucoup de personnes sexuelles (i.e non asexuelles) ont une orientation romantique qui est alignée avec leur orientation sexuelle. Cela signifie que le ou les genres des personnes de qui elles tombent amoureuses est le même que le ou les genres des personnes pour qui elles ressentent de l’attirance sexuelle. Par exemple, un certain nombre d’entre elles sont hétérosexuelles et hétéroromantiques.

Pour les personnes asexuelles, qui n’éprouvent pas d’attirance sexuelle, il faut se référer à leur orientation romantique pour savoir quels sont le ou les genres (s’ils existent) des personnes avec qui elles sont prédisposées à former des relations romantiques.

Il faut se rappeler aussi que de la même manière que tout le monde n’est pas sexuel, tout le monde n’est pas romantique. Certaines personnes sont aromantiques,  tandis que d’autres se placent plus volontiers entre les deux.

Attirance romantique

L’attirance romantique est un sentiment qui fait désirer une relation romantique avec une autre personne. Beaucoup de personnes asexuelles éprouvent de l’attirance romantique même si elles n’éprouvent pas d’attirance sexuelle. Il arrive que cette attirance soit dirigée vers un ou des genres en particulier. On peut ainsi dire : homoromantique, biromantique, panromantique, hétéroromantique, etc.

Binarité de genre

Le vocabulaire qui va suivre laisse supposer qu’il n’existe que deux genres et/ou que tout le monde a un genre. Ce n’est évidemment pas une idéologie que cette FAQ veut soutenir. Nous sommes parfaitement conscient qu’il existe plus de deux genres, que tout le monde n’a pas un genre et que pour certaines personnes l’expression « genre opposé » n’est pas du tout adapté. Plus sur ce sujet ici.

Homoromantique

Ce sont les personnes qui ressentent de l’attirance romantique pour les personne de leur genre. Les personnes qui sont asexuelles et homoromantiques cherchent à créer des relations romantiques pour de multiples raisons (intimité, affection, etc.) mais ne sont pas attirées sexuellement par leurs partenaires romantiques.

Hétéroromantique

Ce sont les personnes qui ressentent de l’attirance romantique pour les personne d’un genre opposé. Les personnes qui sont asexuelles et hétéroromantiques cherchent à créer des relations romantiques pour de multiples raisons (intimité, affection, etc.) mais ne sont pas attirées sexuellement par leurs partenaires romantiques.

Biromantique

Ce sont les personnes qui ressentent de l’attirance romantique pour les personne des deux genres (sic). Les personnes qui sont asexuelles et biromantiques cherchent à créer des relations romantiques pour de multiples raisons (intimité, affection, etc.) mais ne sont pas attirées sexuellement par leurs partenaires romantiques.

Panromantique

Ce sont les personnes qui ressentent de l’attirance romantique sans distinction de genre.

Aromantique 

Ce sont les personnes qui ne ressentent pas d’attirance romantique. Pour certaines personnes, « tomber amoureux » est un phénomène courant. Pour d’autres, c’est très rare. Pour les personnes aromantiques, cela n’arrive pas du tout. Une FAQ complète sur le sujet : ici.

Grey-romantique : et si on compliquait les choses ?

Certaines personnes ne sont pas sûres d’avoir déjà ressenti de l’attirance romantique. D’autres n’en ressentent que peu, très peu, ou très rarement.

Pour comprendre cela, il faut se rappeler que l’attirance romantique est un spectre. Ce serait trop ennuyeux si tout était blanc ou noir. Certaines personnes sont très très romantiques, et c’est formidable. D’autre ne sont pas du tout romantiques et c’est formidable. Et puis certaines personnes sont entre les deux. Elles éprouvent de l’attirance romantique, mais très peu. Ou très rarement. Ou dans certaines circonstances, etc. Elles sont dans la « zone grise », (entre le blanc et le noir) du spectre de l’attirance romantique, et bien sûr : c’est formidable aussi !

Attirance sensuelle, attirance esthétique, attirance intellectuelle, etc.

Évidemment, il existe de nombreuses formes d’attirances différentes. On peut être attiré esthétiquement, intellectuellement, sensuellement par quelqu’un-e. Entre autres. Ce qui signifie que de parler d’orientation romantique ne suffit évidemment pas à épuiser la richesse des attirances qui ne sont pas sexuelles.

.

Adapté et traduit à partir du formidable AVEN wiki.

Publicités

6 réflexions sur “FAQ orientations romantiques

  1. Merci pour cet article. Le sujet est important et sous-traité, d’une manière générale: les asexualités, les romantismes, etc. La question me trottait en tête, c’est sur ce site que j’ai trouvé une première réponse vraiment intéressante et adaptée. Je ne peux qu’appeler à plus!
    Bonne journée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s