Pourquoi il faut un A dans LGBTQIA

Ce texte est une traduction de « Reasons why I need the A in LGBTIAQ to stand for Asexual, not Ally » du blog Whimsy and Biscuits.

quotes1

Parce que ma mère m’a dit que je devais me soûler, m’allonger sur le dos et laisser mon mari prendre son pied. Parce que si j’étais soûle, je serais plus détendue et ce serait plus vite fini.

Parce que ma sœur m’a dit que j’enfermais mon mari dans une relation perverse, et qu’un jour il me quitterait.

Parce qu’elles m’ont toutes les deux regardées avec dégout.

Parce que mon asexualité est considérée comme un crime contre mon mari, un crime aussi grave que celui d’une femme qui tromperait son mari.

Parce que ma cousine n’a même pas essayé de comprendre, et s’est bornée à répéter « et dans cinq ans ? comment te sentiras-tu ? ».

Parce que j’avais tellement peur de mon corps et du sexe, que pendant plus d’un an, je n’ai pas cherché d’aide auprès de médecins, de peur d’être étiquetée comme anormale ou qu’on me dise que j’étais cassée à l’intérieur.

Parce que je me demande au moins une fois par jour si mon mari ne serait pas mieux sans moi.

Parce que je me demande au moins une fois par jour si je suis pas cassée à l’intérieur.

Parce que je me dis encore au moins une fois par jour que je suis pathétique, inutile et anormale.

Parce que j’aime mon mari de toute mon âme, mais partout autour de moi on me répète que c’est faux et que amour = sexe.

J’ai besoin que A signifie Asexuel-le parce que personne ne m’a jamais parlé d’asexualité. Même lorsque j’étais suivie dans un hôpital, tout le monde me disait que mon désir allait se mettre en route.

J’ai besoin que A signifie Asexuel-le parce que nous sommes tout simplement invisibles et tellement insignifiant-e-s que les gens considèrent que nous n’avons même pas besoin d’être représenté-e-s. J’ai besoin que A signifie Asexuel-le parce que tout le monde considère que nos vies sont fades et sans importance, que nous n’avons aucune difficulté et que personne ne nous rend la vie dure.

Pour chaque asexuel-le qui veut une relation, pour chaque asexuel-le qui ne veut pas de relation, pour chaque asexuel-le qui n’a pas n’a pas fini de définir son identité, pour chaque asexuel-le qui a entendu que nous étions anormaux ou anormales, pour chaque asexuel-le qui s’est entendu dire qu’il ou elle ne pratiquait pas le sexe correctement et qu’il ou elle avait besoin de baiser un bon coup. Pour chaque asexuel-le qui a entendu que nous avions besoin d’être bourré-e, que nous avions besoin de nous relaxer, que nous avions besoin d’être violé-e.

Nous avons besoin de représentation et nous avons besoin de visibilité.

Voilà pourquoi le A doit signifier Asexuel-le, et jamais Allié-e.

Ce texte est issu de « Reasons why I need the A in LGBTIAQ to stand for Asexual, not Ally » du blog Whimsy and Biscuits. Il a été traduit de manière collaborative par Calinlapin, et @ProgVal, et @Zolishka.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s